La danse à l'école

La formation professionnelle

La danse à l’école est une spécialité enseignée par des artistes-pédagogues compétents et passionnés. Ils agissent à titre de guides, d’experts et de passeurs culturels. Pour la plupart issus d’une formation universitaire de 4 ans en enseignement de la danse au primaire et au secondaire, ceux-ci sont légalement qualifiés pour répondre aux exigences de l’éducation artistique à l’école et sont de véritables ambassadeurs de leur discipline. 

 

Tout en étant disponible pour accompagner ceux qui sont issus d’un parcours différent, L’AQEDÉ rappelle que les enseignants de la danse à l’école devraient tous détenir un brevet d’enseignement et avoir une formation relative à cet art spécifique, peu importe s’ils enseignent au préscolaire, au primaire ou au secondaire et que ce soit dans un contexte de cours obligatoire, optionnel ou de concentration. C’est d’ailleurs la position du ministère de l'Éducation et de l’enseignement supérieur : 


 

« Au Québec, pour pouvoir enseigner au préscolaire, au primaire, au secondaire ou en formation professionnelle (enseignement d’un métier), tant au privé qu’au public, il faut obligatoirement :

  • avoir reçu une formation en enseignement ;

  • être titulaire d’une autorisation d’enseigner délivrée par le Ministère et fournir une déclaration relative aux antécédents judiciaires. »  (Site web MEES, 2020)

Pour obtenir cette autorisation légale, les spécialistes de la danse à l’école passent par la formation en enseignement de la danse au primaire et au secondaire dispensée par le Département de danse de l’UQÀM. D’autres parcours peuvent aussi mener à l’obtention du brevet à l’UQÀM (Maîtrise en enseignement des arts).

AQEDÉ2015_107chantak.jpg